[Gazette Bordeaux] Crise sanitaire et nouvelles technologies, le paiement sans contact ne se cash plus !

Cela fait moins de dix ans que le sans contact s’est introduit dans notre pays et pourtant, il s’est déjà imposé comme le moyen de paiement le plus utilisé par les français. Son emploi s’est amplifié durant la crise et relance une problématique existante depuis quelques années : est-ce bientôt la fin des moyens de paiements matériels ?


[Bordeaux Business] “Brexit, quelles conséquences pour l’import-export”, Interview de Jean-François Faure, fondateur et CEO d’AuCoffre et VeraCash

Le Brexit est devenu effectif au 1er janvier 2021, impactant immédiatement le monde des affaires et le commerce international. Entre une situation tendue concernant les conditions de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et la crise sanitaire qui bat son plein, l’ensemble n’est pas propice au business ni pour les pays européens, ni pour les anglais. Pour échanger sur les conséquences immédiates du Brexit et les enjeux stratégiques à plus ou moins long terme, BORDEAUX Business s’est entretenu avec Jean-François FAURE. Entrepreneur bordelais, il est notamment le fondateur et CEO d’AuCoffre et de sa filiale VeraCash.


[La Depeche] Argent : 7 Français sur 10 utilisent le paiement sans contact

Crise sanitaire oblige, le sans contact est en forte hausse, c’est le mode de paiement privilégié des commerçants et des consommateurs, selon un sondage OpinionWay pour VeraCash.

Va-t-on vers la fin de l'argent liquide ? En tout cas les Français utilisent de plus en plus le paiement sans contact, que ce soit avec leur carte bancaire ou avec leur smartphone à en croire un sondage OpinionWay pour VeraCash, société qui propose un compte en ligne adossé à des métaux précieux physiques.


[Bordeaux Business] Facebook et crypto-monnaie, le DIEM dollar, interview de Ignacio Sainz COO de VeraCash

Facebook et crypto-monnaie, un projet ambitieux qui ne va pas tarder à voir le jour. En effet, le projet de la GAFA est en cours depuis 2019 sous le nom de Libra. Rebaptisé DIEM, il devrait se concrétiser début 2021(1). Le projet a été très rapidement controversé par les puissances mondiales. Effectivement, en ambitionnant d’être un stable coin en lien avec les principales monnaies le DIEM est la propriété de Facebook. Cet aspect met notamment en lumière des problématiques de transparence. Il va s’en dire que le géant américain, n’est pas irréprochable en matière de fuite de données…  Ignacio Sainz, expert de la crypto-monnaie et COO de VeraCash, donne sa vision sur les enjeux stratégiques de cette nouvelle crypto- monnaie.


[Wansquare] Le bitcoin poursuivra sa hausse

Après avoir connu un rallye haussier sans précédent et s’être élevé à 41 973 dollars la semaine dernière, le cours a connu une courte période de baisse. Qu’en est-il de l’avenir de la cryptomonnaie à forte volatilité ?

 

 

 


[Challenges] L'envolée du bitcoin aiguise l'appétit des entreprises

L'envolée du bitcoin est le résultat d'un assouplissement de la réglementation américaine des banques. L'arrivée des hedge funds pourraient stabiliser les cours. Les entreprises découvrent comment l'utiliser pour améliorer leur trésorerie et leur offre de services aux particuliers.


[Thecointribune] 2021, une année en or ?

Alors que l’année 2020, particulièrement riche en événements s’achève, l’heure est au bilan et aux projections pour 2021. Il faut dire que peu d’entre nous auraient pu s’imaginer pareil scénario entre une pandémie mondiale qui vient faire chuter l’ensemble des bourses internationales, et en contrepartie une année folle pour les investissements alternatifs : de l’or qui a battu son record en août et tente de le frôler en cette fin d’année, jusqu’au Bitcoin (BTC), roi de cette année, qui aura même réussi à faire la une des plus grands journaux. Mais dans un contexte sanitaire et économique toujours très incertain, comment pourrait se passer l’année à venir ? Verra-t-on encore des phénomènes haussiers pour l’économie “non traditionnelle” ? La planche à billets des États va-t-elle continuer à tourner ? Pour ce premier papier de 2021, je vous propose de regarder ensemble l’avenir radieux des métaux précieux et la possible ruée vers l’or qui pourrait continuer de se produire.


[Thecointribune] L’or : nouvel actif de la transition écologique et de l’économie circulaire ?

La Terre aurait un capital d’or estimé par le World Gold Council à 244 000 tonnes d’or dont 187 000 tonnes ont déjà été extraites. Les ⅔ ont été extrait ces 70 dernières années ! Il ne resterait donc, d’après le US Geological Survey plus que 57 000 tonnes d’or à extraire.

Alors, me direz-vous, pourquoi continuer d’extraire du sol lorsque l’on sait les milliers de tonnes d’or qui circulent aujourd’hui dans le monde à travers nos objets technologiques, l’industrie, l’horlogerie de mamie qui n’est plus ressortie des coffres de la Banque depuis 1980, bref, si l’or devenait lui aussi un actif de l’économie circulaire ?


[FrenchWeb] FRENCHWEB 500 : VeraCash se hisse à la 49ème place du classement

Frenchweb.fr vient de dévoiler les résultats 2020 de son classement annuel des entreprises récompensant les 500 entreprises de croissance de la Tech Française !

Cette année encore, VeraCash est présent dans le classement et se hisse à la 49ème position ! ?

Sans compter le modèle économique de la société et ses données de marché, 5 critères ont permis de noter les entreprises et d’établir le classement final :

  • Le chiffre d’affaires 2019 (note sur 100)
  • Le taux de croissance du chiffre d’affaires entre 2018 et 2019 (note sur 100)
  • Le ratio chiffre d’affaires par salarié (note sur 100)
  • Le ratio résultat net / chiffre d’affaires 2019 (note sur 100)
  • Un indicateur de potentiel de croissance, calculé sur la base des recrutements et des levées de fonds (notre sur 100)

[Thecointribune] Des métaux précieux à Bitcoin (BTC), il était une fois la monnaie

Alors que 2020 aura marqué un tournant pour beaucoup de modèles de société, principalement économique avec la montée en flèche du cours du Bitcoin (BTC) et de l’Or au même moment où les Banques Centrales tentent de sauver la mise d’une année particulièrement chaotique, nous avons décidé de retracer brièvement l’histoire de la monnaie. D’une part, parce qu’elle permet de mieux comprendre l’objet de curiosité qu’elle suscite et d’autre part parce qu’elle précise  la vision idéologique qu’elle véhicule au cours des siècles : passant d’un symbole ostentatoire au pilier des échanges actuels et jusqu’à la ré-interrogation de la notion de confiance avec l’avènement de Bitcoin. A l’heure où tout le monde s’interroge sur la valeur intrinsèque de la monnaie et son avenir proche, retraçons l’histoire de la monnaie, de la période néolithique jusqu’au Bitcoin.